LES STAGES EN 3e : NOS IMPRESSIONS

Je suis une fille plutôt minutieuse et j’aime beaucoup les travaux manuels tels que les dessins. Ne trouvant pas de stages dans le dessin manga, je me suis orientée dans un domaine tout aussi intéressant : la couture.

« Créativ couture » est une petite entreprise à Dax, 54 cours du Maréchal Joffre. Ce magasin est ouvert depuis 2014 dans le but d’apprendre des techniques de couture et partager des astuces de stylisme. Les jeunes filles, femmes et hommes, quel que soit leur âge, sont les bienvenus pour créer, échanger, et réaliser leurs propres confections. Tout le long de leur stage, un professionnel est à leur disposition pour les aider à développer leur talent, à imaginer des styles et à retoucher des vêtements dans une atmosphère agréable d’entraide. Les débutants apprennent les bases fondamentales de la couture comme la connaissance des tissus, les différents points et l’utilisation d’une machine à coudre, les plus ambitieux anticiperont les tendances, dessineront les vêtements et les accessoires.

J’ai beaucoup apprécié ce stage et cela m’a appris énormément de choses. Avant ce stage, je  pensais que la couture était une activité extrêmement complexe, mais avec les techniques apprises pendant la semaine, j’ai compris que ce n’était pas si compliqué que ça. Cela m’a même donné envie de confectionner un cosplay (costume d’un personnage dans le monde de la fiction) pour le prochain festival de Manga à Dax.

J’ai découvert aussi que pour ce métier, il faut avoir le goût du conseil et du contact humain. Ce stage m’a fait réfléchir sur mon choix d’orientation. Avant, je voulais m’orienter vers le domaine du graphisme, mais j’ai beaucoup apprécié la couture.

LISA SALLESSE, 3eA

Afin de réaliser mon stage « découverte et observation » de mon année de 3e, j’ai décidé de réaliser mon stage au « Carrefour Market » de Peyrehorade. Je voulais découvrir l’environnement du commerce de proximité avec l’environnement de la grande distribution. Le but de ce stage était de découvrir le monde du travail en équipe et surtout la satisfaction du client qui est l’objectif N°1 du commerce.

En arrivant le lundi 12 décembre à 7h00 au Carrefour Market, je ne savais pas du tout ce qui m’attendait. Je fus très bien accueilli par mon tuteur de stage qui m’a mis très rapidement au travail, car le lundi matin est un des jours les plus importants, car c’est la remise en rayons. J’ai découvert l’envers du décor du magasin où j’allais faire les courses habituellement.

J’ai vraiment apprécié le monde de l’entreprise, de savoir que ce qu’on a fait sert vraiment à quelque chose. Je me suis également rendu compte, même si j’ai été bien encadré, que ce n’est pas facile tous les jours, c’est un métier fatigant et assez répétitif.

Une fois dans l’entreprise, on se rend compte que si tout le monde travaille ensemble, le travail devient bien moins pénible et surtout avance plus vite.

Ce fut une très GRANDE AVENTURE HUMAINE.

ANTHONY BIGAR, 3eA

Je voulais suivre un professeur d’histoire, mais cela n’a pas pu se faire. Aimant également les animaux, j’avais postulé dans la société de protection des animaux landais sans obtenir de réponse. Ne sachant pas quel métier pourrait m’intéresser, ma mère m’a aidée dans ma recherche. Et j’ai trouvé mon stage à la maison de la presse à Soustons. Cela me permettait de rester en contact avec les livres que j’affectionne.

La maison de la presse fut créée en 1977 par M. Jean Baptiste Prenot, et fut légué à son fils Alain Prenot, actuel propriétaire depuis 1996. La maison de la presse vend des journaux de plusieurs genres : régionaux, internationaux, satiriques, hebdomadaires, culturels, féminins, techniques …

Le lieu sert également de papeterie en vendant des fournitures scolaires et en imprimant des affiches, ainsi que de librairie en vendant des livres. L’employé s’occupe des clients, range les journaux par catégorie et reste à l’accueil. Le matin, nous avons mis en place les nouveaux journaux et nous avons rangé et fait le compte rendu des invendus. L’après-midi, nous avons changé les affiches extérieures, réceptionnés les colis, et les soirs nous avons rangé les invendus. Nous avons même accueilli un écrivain qui est venu dédicacer son livre.

Ce métier que j’ai découvert est celui de libraire, il consiste à vendre des journaux, des livres, des fournitures scolaires, et des petits jeux ou des jeux de cartes, ainsi que des bonbons, des cartes postales et des souvenirs.

Il faut être souriant, savoir lire et compter. Il faut aussi être dynamique pour servir rapidement les clients et s’occuper de décharger le camion. J’ai apprécié le contact avec les clients, les gens.

Ce stage m’aura permis de découvrir le monde de l’entreprise ainsi que le travail en commun, mais ce n’est pas ce métier-là que je voudrais faire plus tard.

Je remercie le directeur de la maison de la presse, M. Prenot, ainsi que son employée qui m’ont accueilli durant la semaine et qui ont été très gentils avec moi.

TOM BARTKOWSKI, 3eA