ESPACE RÉSERVÉ AUX CANDIDATS

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail écrit à durée limitée (CDL) ou à durée indéterminée (CDI) entre un salarié et un employeur. Il permet à l’apprenti de suivre une formation en alternance en entreprise sous la responsabilité d’un maître d’apprentissage et en centre de formation des apprentis (CFA) pendant 6 mois à 3 ans.

DROITS & DEVOIRS DE L'APPRENTI

QUI PEUT DEVENIR APPRENTI ?

Tout individu âgé au minimum de 16 ans et maximum 30 ans peut devenir apprenti. Ce minimum peut être abaissé à 15 ans à condition d’avoir terminé son année de 3ème.

Il n’y pas de limite d’âge dans les cas suivants :

  • L’apprenti est un travailleur handicap
  • L’apprenti envisage de créer ou reprendre une entreprise supposant l’obtention d’un diplôme.
  • L’apprenti est une personne inscrite en tant que sportif de haut niveau

DEVOIRS DE L’APPRENTI

L’apprenti s’engage à :

  • Respecter le règlement intérieur de l’entreprise et du Campus
  • Réaliser les tâches et les missions confiées par l’entreprise
  • Suivre régulièrement la formation au Campus

DROITS SOCIAUX DE L’APPRENTI

La couverture sociale de l’apprenti est similaire à celle des autres salariés dès 16 ans : affiliation au régime général de la sécurité sociale, congés payés, congés maternité, droits ouverts à la retraite et aux allocations de chômage, etc.

L’apprenti bénéficie des mêmes droits que les salariés de l’entreprise, dès lors qu’il respecte les conditions suivantes :

  • Une visite d’information et de prévention (VIP) dans les deux mois qui suivent l’embauche
  • Des visites périodiques et une visite de reprise après un arrêt de travail
  • Il participe aux élections professionnelles de l’entreprise, s’il remplit les conditions d’électorat et d’éligibilité.

AIDES POUR L’APPRENTI

Aides à l’hébergement, à la restauration et à l’équipement

L’OPCO participe au financement de votre hébergement et de restauration si vous ne bénéficiez pas de l’internat ou de la restauration scolaire.

L’allocation personnalisée au logement (APL) peut vous être attribuée, sous conditions de ressources. Vous devez prendre contact avec la Caisse d’allocation familiales (CAF) www.caf.fr

Le Loca-Pass vous permet de disposer d’une avance représentant le dépôt de garantie, moyennant un remboursement échelonné. www.actionlogement.fr

Aides pour la création des dossiers de demandes de financement (hébergement, restauration et transport).

Aide au premier équipement professionnel des apprentis : L’OPCO peut participer au financement du premier équipement professionnel nécessaire à votre formation.

Carte jeune en apprentissage

Une carte intitulée « Etudiant des Métiers » est remise à l’étudiant apprenti dans un délai de 30 jours après l’inscription de l’apprenti. Elle permet à l’apprenti de faire valoir son statut, et peur lui donner accès à de nombreux avantages et à des réductions tarifaires (cinémas, transports en commun, etc…). Elle est valable sur l’ensemble du territoire pour toute la durée du contrat d’apprentissage.

Avantage fiscal

En contrat d’apprentissage, les salaires versés sont exonérés d’impôt sur le revenu dans la limite du montant annuel du SMIC.

Aides aux apprentis en situation de handicap

Vous êtes apprenti et disposez d’une Reconnaissance de Qualité de Travailleur Handicap (RQTH), vous pouvez bénéficier du dispositif de suivi et d’accompagnement. Versement à l’apprenti, via l’employeur public, d’un montant forfaitaire (non soumis à cotisation) d’une aide à la formation de 1 525 €, versée la 1ère année d’apprentissage, à la confirmation de son embauche. Ce montant, versé directement par l’AGEFIPH à l’apprenti, est de 1 000 à 3 000 € dans le secteur privé selon l’âge de l’apprenti.

CONTRAT D'APPRENTISSAGE

PÉRIODE D’ESSAI

Le contrat d’apprentissage est soumis à une période d’essai de 45 jours, consécutif ou non, de formation pratique en entreprise effectuée par l’apprenti. Lors de cette période les deux parties (apprenti et employeur) peuvent mettre fin au contrat à tout moment.

En cas de rupture pendant cette période, l’apprenti ne peut pas bénéficier d’une indemnité ou prime de licenciement.

Lors de cette période, une visite bilan / conseil sera mise en œuvre dans le Campus au sein de l’entreprise.

DURÉE DU CONTRAT, TEMPS DE TRAVAIL ET REPOS

Le temps de travail de l’apprenti est identique à celui des autres salariés. La durée légale du travail effectif est fixée à 35 heures par semaine.

Le temps de présence sur le Campus est considéré comme du temps de travail effectif et compte dans l’horaire de travail.

Informations complémentaires :

  • Durée de travail maximale par jour :  10 heures
  • Durée de travail maximale par semaine : 35 heures
  • Vous pourrez effectuer des heures supplémentaires si la situation le nécessite sans dépasser 44 heures par semaine. Ces heures supplémentaires donnent droit à un temps de repos supplémentaire. Elles peuvent être majorées de 25% à 50 % de plus que le salaire de base.
  • Toutes les 6 heures de travail consécutives, l’apprenti a doit disposer d’au moins 20 minutes de pause effective.
  • L’apprenti doit disposer d’un jour de repos complet par semaine (24 heures consécutives)
  • L’apprenti doit disposer d’au moins 11 heures de repose consécutives par jour.

Travail le dimanche :

Le code du travail précise qu’un salarié doit disposer de 24 heures consécutives de repos par semaine. Ce repos et donné le dimanche par les employeurs. Toutefois, il existe des dérogations qui permettent d’organiser le travail le dimanche. L’apprenti devra tout de même bénéficier des temps de repos journaliers et hebdomadaires obligatoires.

 

Travail la nuit :

Pour le travail la nuit, les apprentis âgés de 18 ans ou plus sont soumis aux mêmes règles que les autres salariés de l’entreprise :

  • Moins de 16 ans : interdiction de travailler entre 20h et 6h du matin
  • Plus de 16 ans : interdiction de travailler entre 22h et 6h du matin
  • Des dérogations sont possibles dans les secteurs suivants : boulangeries, pâtisserie, spectacles, courses hippiques.

CONGÉS PAYES

L’apprenti bénéficie du même nombre de jours de congés payés que les autres salariés de l’entreprise, soit 2.5 jours ouvrables de congés par mois travaillé, soit 30 jours par an.

D’autre part, si l’apprenti a plus de 20 ans, il peut également demander des congés supplémentaires sans solde, dans la limite de 30 jours ouvrables par an.

Enfin, un apprenti peut bénéficier d’un congé paternité, maternité selon les règles en vigueur.

La période à laquelle l’apprenti prend ces congés est à négocier avec l’employeur en tenant compte du calendrier de formation. Cependant, certaines entreprises ayant des dates de fermetures fixes (juillet par exemple), l’apprenti devra se conformer à ces dates.

En aucun cas, les périodes de congés payés ne peuvent être prises sur les périodes de formation selon le calendrier établi.

RUPTURE DU CONTRAT

Pendant la période d’essai : Le contrat d’apprentissage est soumis à une période d’essai de 45 jours, consécutif ou non, de formation pratique en entreprise effectuée par l’apprenti. Lors de cette période les deux parties (apprenti et employeur) peuvent mettre fin au contrat à tout moment.

En cas de rupture pendant cette période, l’apprenti ne peut pas bénéficier d’une indemnité ou prime de licenciement.

Après le délai de 45 jours : le contrat d’apprentissage peut être rompu

  • Par un accord écrit signé des deux parties.
  • Par l’apprenti qui doit saisir le médiateur. Il informe ensuite son employeur après un délai minimal de 5 jours calendaires. La rupture intervient après un délai de 7 jours calendaires.
  • Par l’apprenti qui obtient son diplôme avant le terme fixé initialement à condition d’en informer par écrit son employeur un mois à l’avance.
  • Par l’employeur pour faute grave, inaptitude, force majeure, et exclusion définitive de l’apprenti du Campus en respectant la procédure de licenciement pour motif personnel.

Suite à la rupture du contrat, l’apprenti qui n’a pas trouvé un nouvel employeur peut poursuivre sa formation théorique pendant 6 mois. Dans ce cas, il bénéficie du statut de stagiaire de la formation professionnelle. Il conserve ses droits sociaux et est rémunéré par la région ou l’État.

RÉMUNÉRATION

La rémunération de l’apprenti est fonction de l’âge. Elle correspond à un montant Brut en pourcentage du SMIC

Situation 16 à 17 ans 18 à 20 ans 21 à 25 ans 26 ans et plus
1ère année 27 % du SMIC soit 419.74 € 43 % du SMIC soit 668.47 € Salaire le plus élevé entre 53 % du SMIC soit 823.93 € et 53 % du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage. Salaire le plus élevé entre 100 % du SMIC soit 1 554.58 € et 100 % du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage.
2ème année 39 % du SMIC soit 606.29 € 51 % du SMIC soit 792.84 € Salaire le plus élevé entre 61 % du SMIC soit 948.30 € et 61 % du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage. Salaire le plus élevé entre 100 % du SMIC soit 1 554.58 € et 100 % du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage.
3ème année 55 % du SMIC soit 855.02 € 67 % du SMIC soit 1 041.57 € Salaire le plus élevé entre 78 % du SMIC soit 1 212.58 € et 78 % du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage. Salaire le plus élevé entre 100 % du SMIC soit 1 554.58 € et 100 % du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage.

 

L’apprenti préparant une licence professionnelle en 1 an bénéficie d’une rémunération correspondant à une 2ème année de contrat.

Ces montants peuvent être majorés si un accord collectif applicable dans l’entreprise fixe une rémunération minimale plus élevée.

Des retenues pour avantage en nature (nourriture, logement) prévus au contrat d’apprentissage peuvent être effectuées dans la limite de 75 % du salaire.

L’apprenti a droit à la prise en charge de ses frais de transport pour se rendre de son domicile à son travail.

RECRUTEMENT & RECHERCHE D'ENTREPRISE

DÉFINITION DU PROJET

Il est essentiel de prendre du temps pour définir son projet d’apprentissage. Vous devez dans un premier temps identifier la formation que vous souhaitez.

Ce choix doit être en cohérence avec votre projet professionnel. Pour cela, il est essentiel que vous vous informiez sur le contenu de la formation identifiée et sur le ou les métiers auxquelles vous serez formés.

PARTICIPATION À UNE SESSION DE RECRUTEMENT

Pour participer à une session de recrutement vous devez :

  • Télécharger le dossier d’inscription
  • Nous le retourner complété avec les pièces administratives (tout dossier incomplet ne sera pas étudié) à l’adresse suivante : ufa@sjdc-dax.fr
  • Après étude du dossier, vous recevrez une convocation à une session de recrutement.

RECHERCHE D’ENTREPRISE

Sans entreprise pour vous embaucher, vous ne pourrez pas signer un contrat d’apprentissage et donc intégrer la formation. La recherche d’un employeur est donc une étape clé.

L’enjeu de la formation par apprentissage réside dans le choix de l’entreprise qui vous accueillera. Déterminante dans un cursus en apprentissage, la période d’immersion professionnelle occupe une place de premier plan sur le CV de l’apprenti, ainsi que dans l’évolution de son projet professionnel.

Qui peut vous aider ?

Nous

Le campus met tout en œuvre pour accompagner les futurs apprentis dans leur recherche d’entreprises.

Des ateliers de technique de recherche d’emplois (CV, technique de suivi de prospection, préparation de l’entretien…)

Un accompagnement et un suivi régulier sur les démarches effectuées par le futur apprenti.

Vos réseaux

Pour que votre recherche ait le plus de chance d’aboutir, vous devez activer maximum de leviers de recherche :

  • Participer à des salons et forum de recrutement
  • Contacter des chambres consulaires : chambre de commerce et d’industrie, chambre des métiers ou chambres d’agriculture
  • Les sites d’emploi des branches professionnelles
  • Les sites des entreprises
  • Les sites internet mis en place par les conseils régionaux
  • Pôle emploi, la bourse de l’apprentissage ….

Quelle méthodologie pour contacter une entreprise ?

  • Bien s’informer sur l’entreprise. Vous devez vous renseigner sur l’entreprise dans laquelle vous souhaitez postuler : son activité, ses métiers, ses valeurs, etc…
  • Rédiger un curriculum-vitae mettant en avant vos diverses expériences et compétences acquises (y compris vos emplois saisonniers)
  • Rédiger une lettre de motivation claire, concise et accrocheuse.
  • Une fois l’entretien d’embauche obtenu, il est important de bien le préparer pour être le plus convaincant possible et montrer vos réelles motivations pour le poste.
POSTULER

Vous souhaitez devenir apprenti ?

Bienvenue sur notre formulaire de candidature. Cela ne vous prendra que 10 minutes.

Vous devez également télécharger et compléter le dossier de candidature disponible en cliquant ici.

Les champs comportant une astérisque sont des champs obligatoires

Si vous rencontrez un souci au cours de la procédure, retentez de remplir le formulaire avec un autre navigateur. En cas de blocage, vous pouvez nous contacter au 05 58 90 99 21.

  • Format de date :JJ slash MM slash AAAA
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
CONTACTER L'UFA

Vous avez une question ?

Complétez le formulaire ci-dessous ou contactez un interlocuteur de l’UFA par téléphone au 05 58 90 99 21.

Nous vous remercions par avance d’être le plus précis possible lors de la saisie du formulaire afin de nous permettre de répondre efficacement à votre demande.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.